Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Le Sang ne suffit pas
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Alex Taylor

ALEX TAYLOR

Alex Taylor vit à Rosine, Kentucky. Il a fabriqué du tabac et des briquets, démantelé des voitures d’occasion, tondu des pelouses de banlieue et aussi été colporteur de sorgho pour différentes chaînes alimentaires. Il est diplômé de l’université du Mississippi et enseigne aujourd’hui à l’université de Western Kentucky. Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreuses revues littéraires. …

Lire la suite

Du même auteur

Le Verger de marbre
Le Verger de marbre

Le Sang ne suffit pas

Alex Taylor

Traduit de l'anglais par Anatole Pons-Reumaux

Roman - Fiction

ISBN 978-2-35178-224-8

Parution le May 28, 2020

320 pages - 23,00 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
L’esquisse d’un sourire effleura peut-être son visage.
— Ça vous dérange pas de porter les chaussures d’un mort ? demanda-t-elle.
Reathel lécha son pouce et frotta une tache sur le devant d’une botte.
— M’est avis qu’il n’en aura plus beaucoup usage.
— Elles vous emporteront peut-être sur le même chemin.
— C’est-à-dire ? Que je vais finir par y passer aussi ? ricana Reathel. C’est le lot de tous les hommes nés d’une femme et de l’adversité.

Résumé

1748. Dans les montagnes enneigées de l’Ouest de la Virginie, un voyageur affamé arrive près d’une cabane isolée. Reathel erre depuis des mois, flanqué d’un dogue féroce. Mais l’entrée lui est refusée par un colon hostile qu’il n’hésite pas à tuer. Il découvre alors à l’intérieur une jeune femme, Della, sur le point d’accoucher. L’enfant naît dans cette solitude glaciale. Pourtant, le froid, la faim et l’ourse qui rôde dans les parages ne sont pas les seuls dangers pour la mère et le nouveau-né. Car ce dernier a été promis à la tribu Shawnee : c’est le prix à payer pour que Blacktooth, leur chef, laisse les Blancs du village environnant en paix. Alors que les Shawnees se font de plus en plus impatients, le village envoie deux frères à la poursuite de Della, désormais prête à tout pour sauver son bébé.


Un roman d’aventures féroce, où la certitude de la mort procure une force libératoire mais impitoyable, qui guidera une nation tout entière.

Presse

Avec ce thriller proche de l'épure, le styliste du Verger de marbre [...] signe un cruel roman d'aventures rappelant le film The Revenant, d'Alejandro González Iñárritu. 

Alex Taylor signe une brillante épopée sauvage dans l’Amérique du XVIIIe siècle, un monde à la lisière de l’humanité.

Roman à la langue incandescente,Le Sang ne suffit pas, refusé aux Etats-Unis, est un récit fondateur d’un nihilisme radical : la chronique d’une civilisation engendrée dans la violence, et hantée de pulsions tragiques.

Une effroyable et palpitante épopée du Far West. 

Une aventure haletante dans une nature merveilleusement racontée, avec une attention olfactive saisissante.

Ce qui frappe dans ce qui ne pourrait être qu'un simple western qui se passe au XVIIIe siècle [...] et qui est probablement le meilleur depuis Deadwood et la saga de Lonesome Dove, c'est le style grandiose du jeune auteur Alex Taylor. [...] L'histoire est extraordinaire, la plume aussi. 

Lâcheté, sauvagerie et infamie entament une folle ronde jusqu’à un dénouement qui vous laissera pantois... et admiratif de cet auteur surdoué. 

Le Sang ne suffit pas impressionne par la puissance de son style, sa poésie animale et son humanisme désespéré. 

Au-delà de sa radicalité (saluée par un maître du genre, Ronald Ray Pollock), « Le Sang ne suffit pas » impressionne par la puissance de son style, sa poésie animale et son humanisme désespéré.

Un récit magnifié par le lyrisme et la force d’une écriture exceptionnelle.

Un roman explosif qui révèle l’une des plus terrifiantes descriptions de l’enfer sur terre qui soit. Âmes sensibles, accrochez-vous !

Ce western âpre et glauque est de la trempe des classiques de W. R. Burnett et d'Alan Le May.

Les libraires en parlent

Sublime roman noir d’un épisode sauvage de l’histoire des USA. De quoi mieux appréhender l’histoire de ce pays.

Dans ce western crépusculaire, nous sommes dès les premières lignes embarqués dans l’atmosphère générale du livre qui va courir sur 300 pages : Reathel accompagné de son chien, débarque en plein hiver près d’une cabane isolée dans laquelle sont retranchés un homme et une femme. 

Un livre noir puissant.
Un roman à la fois très dur et très intelligemment écrit.

Je me doutais bien qu'en 1748 la vie dans un fort isolé dans les montagnes de Virginie, encerclé par les indiens, n'était pas facile. La mort est partout, la vie ne vaut rien à part peut-être, paradoxalement, celle d'un nouveau-né.
Grosse, grosse claque et marqué à jamais par le personnage, pourtant secondaire, d'Eloysie.

1748, les montagnes de l’ouest de la Virginie au cœur de l’hiver. Un univers brutal, sanglant où vont se croiser plusieurs personnages qui tentent de survivre. Ils vont s’affronter, se tuer, s’aimer. L’auteur n’y va pas par quatre chemins : son histoire vous prend aux tripes et ne vous lâche pas. Un très très grand coup de cœur !

Un texte que j'ai beaucoup aimé, plein de violence brute, de nature sauvage et de personnages inoubliables! La plume d'Alex Taylor est sublime.

Le Sang ne suffit pas est une course poursuite, sans concession, dans la rude Virginie du 18e siècle. Les balles sifflent, les loups et les ours rodent, le sang coule mais c'est la folie des hommes qui sera la pire ennemie pour tous dans ce roman brutal et sans pitié. Une réussite du genre.

Redoutable !!! Alex Taylor, avec ce deuxième roman d'une noirceur sans pareil, nous embarque dans un monde impitoyable et vous ne sortirez pas indemne de ce grand roman d'aventures historique à l'effrayante beauté.

Attention ce nouveau roman d'Alex Taylor balaye tout sur son passage ! C'est cru, enragé, hypnotique. Au charme irrésistible et majestueux d'une bête sauvage, qui attend que vous vous rapprochiez pour vous changer à jamais. Allez-vous vous en approcher ? Je vous le conseille.

Quelle aventure !... Que vais-je bien pouvoir lire derrière un tel texte !... Tout va me sembler fade !... Car la prose brillante et poétique d' Alex Taylor est là, bien sûr, pour nous emporter, nous transpercer par la moindre balle, le moindre coup de lame, au plus profond de nos chairs, de nos émotions... Grandiose !!!

Une poursuite entrainante dans les montagnes de Virginie en 1748. Rien que ça ! Des personnages dénués de pitié et riches en férocité. Taylor revient avec un récit ardant et mystique.

Quelle brutalité et quelle sauvagerie ! Après Le Verger de marbre, je ne m'attendais pas à cela ! J'ai beaucoup aimé : les personnages sont fantastiques.

J’ai trouvé dans ce livre l’essence même des livres que la maison aime porter : c’est sauvage, c’est très noir, très dur, mais c’est superbement écrit, d’une façon très imagée qui amplifie le propos, la nature en est magnifiée avec rudesse sans lyrisme ni mièvrerie. 

Un roman passionnant et habité, qui oscille entre la beauté sauvage de la nature et le caractère destructeur l’homme !

Au cœur de l'Amérique sauvage du XVIIIe siècle, un roman féroce, épique, baroque, porté par une chatoyante fulgurance poétique. Haletant et inspiré !

J'ai adoré, j'ai trouvé ce texte époustouflant, magnifique, brut de sensation et de contemplation. Superbe !

Ce site utilise des cookies à des fins de mesure d'audience.