Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Désert solitaire
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Edward Abbey

EDWARD ABBEY

Edward Abbey (1927-1989) est né dans la ville d'Indiana, en Pennsylvanie, le 29 janvier 1927. En 1944, à l'âge de dix-sept ans, il quitte la ferme familiale pour traverser les États-Unis en stop et partir à la découverte de l'Ouest américain. C'est alors qu'il tombe fou amoureux du désert, d'un amour qui l'animera toute sa vie.…

Lire la suite

Du même auteur

En descendant la rivièreLe Gang de la clef à moletteLe Feu sur la montagneSeuls sont les indomptésLe Retour du GangLe Gang de la clef à moletteUn fou ordinaire
Le Feu sur la montagneDésert solitaireLe Retour du GangLe Gang de la clef à molette

Désert solitaire

Edward Abbey

Traduit de l‘anglais par Jacques Mailhos

Récit - Fiction

ISBN 978-2-35178-038-1

Parution le October 7, 2010

344 pages - 24,30 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
On objectera que ce livre s’attache beaucoup trop à des choses qui ne sont qu’apparences, qu’il reste trop souvent à la surface du monde. Pour ce qui me concerne, la surface des choses m’apporte suffisamment de bonheur. À dire vrai, elle seule me paraît avoir une quelconque importance. Des choses comme une main d’enfant qui serre la vôtre, la saveur d’une pomme, l’étreinte d’un ami ou d’une amante, la douceur soyeuse des cuisses d’une jeune femme, le coucher de soleil sur la roche et les feuilles, l’entrain de telle musique, l’écorce de cet arbre, la lente abrasion du granite et du sable, une chute d’eau cristalline dans une marmite de grès, le visage du vent : qu’existe-t-il d’autre ? De quoi d’autre avons-nous besoin ?

Résumé

Peu de livres ont autant déchaîné les passions que celui que vous tenez entre les mains. Publié pour la première fois en 1968, Désert solitaire est en effet de ces rares livres dont on peut affirmer sans exagérer qu'il “changeait les vies” comme l'écrit Doug Peacock. À la fin des années 1950, Edward Abbey travaille deux saisons comme ranger dans le parc national des Arches, en plein cœur du désert de l'Utah. Lorsqu'il y retourne, une dizaine d'années plus tard, il constate avec effroi que le progrès est aussi passé par là. Cette aventure forme la base d'un récit envoûtant, véritable chant d'amour à la sauvagerie du monde, mais aussi formidable coup de colère du légendaire auteur du Gang de la clef à molette.

 

Chef-d'œuvre irrévérencieux et tumultueux, Désert solitaire est un classique du nature writing et sans conteste l'un des plus beaux textes jamais inspirés par le désert américain.

Vidéos

Abbey's Road

Presse

On trouve dans cette élégie toutes les causes, pour la plupart perdues, des protecteurs de la nature sauvage. Mais ce qui est peut-être le plus remarquable, c'est l'humour provocateur, le mauvais esprit vivifiant qui […] illuminent ces pages.

Edward Abbey enchaîne émerveillements et colères, dans une élégie parfaite. […] C'est à la fois enthousiasmant et drôle, poignant et inattendu.

Un livre […] mythique.

Désert solitaire n'est pas seulement le plus beau chant d'amour à la nature sauvage. C'est aussi un livre de haute sagesse.

Une sincérité qui émeut.

Un chef-d'œuvre américain. Une rencontre impressionnante avec un homme de courage et de caractère.

Un des meilleurs écrivains de l'Ouest américain.

Les libraires en parlent

Un livre reposant qui nous donne envie de nous perdre seul dans la nature.

Abbey nous livre certainement l’un des plus beaux ouvrages sur le désert. Qu’il décrive l’arrivée d’un orage, sa contemplation émerveillée d’un genévrier qui résiste à l’infernale chaleur ou d’un monolithe de grès, qu’il explique la cohabitation avec les serpents, la recherche de précieux points d’eau, tout est prétexte à redécouvrir les éléments sous l’angle du naturel et de l’inattendu, à se rassasier de la beauté dépouillée des canyons, bref, à réaliser qu’il existe un monde de merveilles beaucoup plus profond, plus grand et plus vieux que le monde des hommes.

Réquisitoire politique, véritable déclaration d'amour, Désert solitaire est un texte lumineux à la nostalgie abrupte. La voix d'Abbey tour à tour misanthrope et sentimentale, furieuse et hilarante, quelque part entre Thoreau et Kerouac, possède une puissance poétique ensorcelante. Sans conteste un chef-d'oeuvre de la littérature américaine.

Auteur inoubliable, Edward Abbey nous livre ici la quintessence de sa pensée et de son talent. Une puissance d'évocation rare et éblouissante, un pouvoir de réenchantement du monde, d'émerveillement originel, presque de stupeur devant la nature première.

On a du mal à croire que le livre date de la fin des années 60 tant il est brûlant d'actualité. 

Tout aussi fondateur et bien plus révolté que Walden.

Pardonnez mon obstination mais c'est vraiment un auteur à lire...