ROMAN

AMERICANA

ISBN 978-2-35178-209-5

Parution le 05/09/2019

256 pages

22,00 euros

À quoi sert de posséder dix millions de dollars en liquide variées si, comme Neal Nathanson, on s'est perdu en mer à bord d’un voilier en train de sombrer ? Strictement à rien, sauf à en brûler un sac ou deux dans l’espoir fou d’attirer l’attention. Sauvé in extremis, Neal se réveille menotté sur le bateau d’une navigatrice en solitaire, méfiante et bien décidée à entendre son histoire. Neal lui parle alors de Bryan, un jeune loup de Wall Street qui a réussi à détourner un magot conséquent avant de s’enfuir dans les Caraïbes. Bien sûr, la banque qui l’employait a lancé des enquêteurs à sa poursuite. C’est ainsi que Neal, accompagnée d’une pro de la finance, la très douée Seo-yun, s’est retrouvé chargé de récupérer l’argent. Simplement, ils n’étaient pas les seuls.


Coup de vent est une folle course-poursuite sanglante dans les Caraïbes, aux rebondissements multiples et à l’humour féroce.

DANS LA PRESSE

C’est un cocktail explosif et hilarant de Mark Haskell Smith pour nous raconter cette aventure complétement déjantée mais plus que recommandable. 

Bernard Poirette, EUROPE 1

 

Le scénario est classique mais la réalisation est brillantissime. Coup de vent n’est pas simplement un divertissement bien salé bien poivré, c’est aussi un formidable coup de gueule subtilement politique. 

Michel Abescat, FRANCE INTER

 

Ce qui rend ce roman particulièrement réjouissant, en dehors de son intrigue tortueuse semée d’embûches et de rebondissements, tient essentiellement à ses personnages, confrontés à des situations qui flirtent avec délectation avec le burlesque et l’absurde. [...] Des personnages souvent touchants, à la morale élastique, dépassés par leur vie quotidienne. S’ils ne sont jamais ce qu’ils prétendent ou semblent être, ils ont en commun ce même désir de liberté, d’émancipation. Dans ce roman plus noir que ses précédents, Mark Haskell Smith décrit remarquablement leurs questionnements.

Emmanuel Romer, LA CROIX

 

Derrière le roman noir se dresse une satire irrésistible de la cupidité ambiante et de l’absurdité du capitalisme. On y retrouve la verve d’un Todd Robinson (Cassandra), pimentée d’un peu d’Ellroyetde Hiaasen. Valeurs sûres.
 

Anne Lessard, LE TÉLÉGRAMME

 

250 pages méchamment troussées, 250 pages pour un roman à la fois noir, humoristique, torride et politique. C'est un feel good book qui te venge. 

Juliette Arnaud, FRANCE INTER

 

Une définition assez juste du bonheur. Caustique et rocambolesque. 

Frantz Hoëz, L'OBS

 

On savait déjà qu'avec Mark Haskell Smith on pouvait s'attendre à tout. Avec ce thriller complètement foutraque, bizarrement bercé des œuvres de Hall & Oates, et où l'on croise un nain lubrique ou une inquiétante navigatrice solitaire, il nous en donne aujourd'hui une nouvelle et éclatante confirmation.
 

Philippe Blanchet, ROLLING STONES

 

Une course à l’homme dans les Caraïbes, troussée comme par lain Levison, en plus sexe, stoppée net par une fin scélérate... Qui dit non?

Julie Malaure, LE POINT

 

Le roi du polar déjanté. 

TÉLÉRAMA

 

Avec Mark Haskell Smith, il faut s'attendre à du corsé. [...] Du grivois, mais rigolard et matois. Le cynisme déguisé en sarcasme pour dézinguer une société qui marche sur la tête. [...] Son ironie et l'absence totale de morale des olibrius font mouche. On se régale, sourire en coin.

Sandra Bendetti, L'EXPRESS

 

Avec un humour noir délicieuxet des antihéros au comportement absurde, l’écrivain américain signe une course-poursuite déjantée et jubilatoire.
 

VERSION FEMINA

 

L’écrivain a le sens du détail. Son histoire caracole, ménage des surprises, offre des personnages pittoresques. Les frères Coen feraient leur miel de ce roman saignant. Coup de maître.

Christian Authier, L'OPINION INDÉPENDANTE

 

À la fois course-poursuite, roman d’aventures et thriller haletant, mais non dénué d’humour.

MOTEUR BOAT MAGAZINE

 

Avec une intrigue simple, mais admirablement ficelée, l'auteur développe un éventail de personnages étonnants, prenant les rênes à tour de rôle, au gré de situations aussi barrées que cauchemardesques. Chargé d'humour et de tension sexuelle quasi farcesque, ce polar en forme de course-poursuite jubilatoire parle aussi de morale et du mal qu'engendre la convoitise avec une certaine finesse. Du noir enjoué en somme.

L'INCORRECT

 

L'intrigue est certes très classique mais c'est mené tambour battant et c'est très cinématographique. C'est décalé, drôle, et en même temps il y a du fond. Coup de vent est un peu plus sombre que les précédents romans de l'auteur, mais on retrouve sa veine salvatrice. 

Philippe Manche, LN24

 

La plume vive, acérée et ironique de l'auteur fait mouche et si l'argent n'a pas d'odeur, il a dans ces pages le parfum du vent en mer, la couleur du sang et laisse en bouche un goût de pierre à fusil comme un verre de Petit Chablis. À déguster sans modération !

Éric-Michel Tosolini, MIDI LIBRE

 

Un rejeton de Hunter S. Thompson et de James Ellroy, en légèrement plus équilibré. 

LOS ANGELES TIMES

 

Le cousin sur-sexué de Carl Hiaasen. Il excelle à concocter des atmosphères très bizarres, épicées de sexe et de violence non moins bizarres.

BOOKLIST

 

Voir tout

LES LIBRAIRES EN PARLENT

Des personnages dignes d'Austin Power pour ce thriller fou !

Métropolis - Bayeux

 

Laissez-vous tenter par Coup de vent, road trip marin décoiffant façon Tarantino et succombez à la gouaille absurde d’un auteur déchaîné ! Un pur régal ! 

La Nuit des temps - Rennes

 

C'est drôle, enlevé, et toujours, toujours surprenant. J'aime ce genre de roman choral et là j'ai été servi.

Espace Culturel Leclerc - Rennes

 

Coup de vent dites-vous ? Coup de folie oui ! GÉNIAL !

Charlemagne - Toulon

 

Dans ce polar riche en rebondissements, l'humour permet de contrebalancer le dramatique de l'histoire. 

Librairie de Port Maria - Quiberon

 

Mark Haskell Smith, avec ce nouveau polar jubilatoire dont il a le secret, règle ses comptes avec la finance outrancière et nous régale avec cette course-poursuite endiablée au cœur des Caraïbes, qui va tourner au carnage. Les protagonistes hauts en couleur de cette fable moderne cynique et bourrée d'humour, qui rêvent tous de mettre la main sur le magot, vont perdre la tête et abandonner toute morale, pour notre plus grand plaisir !

L'Oiseau moqueur - Sucy en Brie

 

Charge jouissive et décomplexée contre le libéralisme où la corruption est la véritable norme. Divertissant et sans aucun baisse de régime !

Hall du livre - Nancy

 

Coup de vent de Mark Haskell Smith sera le polar déjanté de cette prochaine rentrée littéraire !

La Librairie Imaginaire - Annecy

 

Mélange de peines et d'amour, La Vie en chantier est très touchant.

Decitre - Annemasse

 

Peut-être le livre le plus politiquement incorrect de la rentrée ! Drôle, décapé, féroce avec en arrière-plan la volonté insensée d’un enrichissement indécent et les malheurs qui en découlent, Coup de vent est un polar aussi délectable que transgressif.

Librairie Le Failler - Rennes

 

Voir tout

L'auteur

photo auteur Biographie