Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Frank Sinatra dans un mixeur
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Matthew McBride

MATTHEW McBRIDE

Matthew McBride a longtemps vécu dans une ferme dans le Missouri, en compagnie d'un taureau baptisé Hemingway. Il s’est mis à écrire au cours des treize années qu’il a passées à travailler à la chaîne pour Chrysler. Aujourd'hui, en parallèle de son activité d'écrivain, il cultive de la marijuana thérapeutique en Californie.…

Lire la suite

Du même auteur

Soleil RougeFrank Sinatra dans un mixeur

Frank Sinatra dans un mixeur

Matthew McBride

Traduit de l‘anglais par Laurent Bury

Roman - Totem n°133

ISBN 978-2-35178-713-7

Parution le May 2, 2019

256 pages - 8,80 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Il était difficile de croire qu’un homme de cent trente kilos se serait pendu d’une poutre dans l’escalier de sa cave avec une corde qui n’avait pas l’air assez solide pour soutenir une piñata. Quand je m’approchai du corps, le cou de Russo avait bien l’air cassé. Mais il y avait en haut de la colonne vertébrale des ecchymoses qui ne venaient pas d’une corde. Je m’y connaissais en cordes. On aurait dit que quelqu’un lui avait frappé le dos et la nuque avec une batte. Je m’y connaissais aussi en battes. Je savais de quoi était capable une Easton en aluminium entre les mains d’un batteur doué.

Résumé

Il faut une certaine dose de courage pour braquer une banque au volant d’une camionnette de boulangerie. Ou une certaine dose de bêtise. En tout cas, ça ne passe pas inaperçu. Et quand il s’agit de remettre la main sur le butin, flics et voyous se lancent dans la course. Pour Nick Valentine, ex-policier devenu détective privé, c’est l’occasion rêvée de se refaire. À chaque loi qu’il transgresse, à chaque bourbon qu’il descend, à chaque cachet d’Oxycontin qu’il avale, il s’approche un peu plus du jackpot. Ou de la noyade dans le Missouri.

Presse

C'est 100% grossier et politiquement incorrect. C'est aussi extraordinairement drôle.

Matthew McBride, jeune auteur du Missouri, signe un irrésistible premier roman déjà culte aux États-Unis. […] Un grand moment.

Ce roman, bourré d'humour noir, ne mâche pas ses mots. C'est cru et totalement réjouissant.

Ce roman aussi échevelé que réjouissant et drôle n'a qu'un défaut : celui de nous rendre attachant un type pas franchement fréquentable.

Un polar pervers, violent, aussi philosophique qu’hilarant, dont on savoure la cruauté avec un plaisir condamnable.

Un cocktail explosif : esprits sensibles, détournez les yeux !

Combien de temps Nick Valentine restera-t-il les fesses entre deux chaises sans se faire mal ? Pour le savoir, ça vaut bien quelques sueurs froides.
 

Pas mal d'humour, une galerie de personnages tous plus dingues les uns que les autres, on ne s'ennuie pas.

Un livre d'un noir désopilant. Et une superbe traduction (Laurent Bury). On rit beaucoup, même si l'histoire est terrible. Ce serait du Audiard mâtiné de Frédéric Dard à la sauce hamburger arrosé de Jack Daniels et saupoudré d'Oxycontin.

Matthew McBride fait passer Mickey Spillane pour du Barbara Cartland. Si vous êtes en train d'essayer d'arrêter le café et les cigarettes, mais que vous n'êtes pas encore prêt à arrêter l'Oxy, ce livre est pour vous.

Les libraires en parlent

McBride est un nouveau grand nom du roman noir U.S à suivre absolument. 

Une recette inédite dont le titre intrigue, et qui vous tiendra en haleine jusqu'à la fin.

Il y avait longtemps que je ne m'étais pas autant éclaté en lisant un roman noir. Alors asseyez-vous, servez-vous une bière (une Corona de préférence), mettez la BO du « Boulevard de la mort » en fond sonore et c'est parti pour 247 pages de folie.

C'est absolument décapant et férocement drôle. Matthew McBride est un jeune écrivain réellement prometteur, dingue et inventif comme peut l'être Tarantino et aussi violemment efficace que Pelecanos.

Détente (autrement pressée à de nombreuses reprises, d'ailleurs) et rire assurés !

Prenez un braquage, une grosse somme d’argent, un junkie et des mafiosos, ajoutez une bonne rasade d’alcool et laissez mariner le tout sous une plume florissante et déjantée … Un cocktail explosif signé Gallmeister !

En plus de Frank Sinatra, il y a des arômes de Reservoir Dogs dans ce mixeur, une pincée d'humour aussi, un dosage certain de tarés et d'affreux, et surtout une bonne grosse rasade d'alcool, n'importe lequel, on fait pas dans le détail. Un cocktail Neo Noir servi bien frappé, vraiment bien frappé !