Tarte aux pêches tibétaine

Tom Robbins

Traduit par François Happe

RÉCITS

AMERICANA

ISBN 978-2-35178-158-6

Parution le 07/06/2018

480 pages

25,00 euros

Tom Robbins, surnommé l’écrivain “le plus dangereux du monde”, raconte les expériences qui ont marqué sa vie. Le parcours de celui qui clame comme principe “la joie avant tout” est haut en couleur. Ce petit-fils de prédicateurs baptistes né en Caroline du Nord a suivi un cirque avant de se prendre pour un poète. Il a ensuite été bombardé météorologiste en Corée après s’être engagé dans l’armée, puis il a été DJ pour une radio locale après des études de journalisme, critique d’art dans un journal de Seattle, pour enfin devenir un romancier de renommée mondiale et un héros culturel.

 

Pour notre plus grand bonheur, Tom Robbins raconte son enfance dans les Appalaches pendant la Grande Dépression, la Côte Ouest des années 1960, l’influence de François Truffaut, ses voyages autour du monde et les dangers de Tombouctou.

DANS LA PRESSE

Tarte aux pêches tibétaines, le fruit le plus savoureux de Tom Robbins.

Christophe Mercier, LE FIGARO LITTÉRAIRE

 

En ces pages où Robbins a l'élégance de ne jamais se départir de son goût du bonheur, il paye sa dette à tout ce qui l'a formé, les voyages à travers le monde, la Californie des hippies et, plus inattendus, les films de François Truffaut C'est une vie vécue comme un merveilleux brouillon, une vie où l'imagination et le réel se tirent joliment la bourre.

Olivier Mony, LIVRE HEBDO

 

Fleuron déjanté de la contre-culture yankee, le très irrévérent Tom Robbins délaisse ses fantasmagories habituelles pour nous raconter sa vie. Il attaque la littérature le couteau entre les dents - le genre de type a écrire « Juin s'amusait a fouetter Manhattan avec une limande morte » pour expliquer qu'il fait chaud. De Tokyo a Tombouctou, de Hollywood a New York, il vivra mille vies, assailli par des hippopotames, des agents du FBI persuadés qu'il est Unabomber ou des groupies australiennes en délire («j'avais l'impression d'être tous les Beatles »). Des évènements « absolument authentiques », insiste-t-il Le pire - le mieux ' -, c'est qu'on le croit!

Fabrice Colin, LE CANARD ENCHAÎNÉ

 

Fil rouge de ce récit, qui ne s'interdit aucune digression : comment l'enfant d'une bourgade de Caroline du Nord, élevé pendant la Dépression dans un milieu assez strictement baptiste, transplanté en Virginie dans le Sud le plus ségrégationniste, passé par une académie militaire aux tendances fascistoïdes et par la guerre de Corée, devint l'auteur le plus cool, zen, émoustillant qui soit, l'avocat des champignons hallucinogènes et du LSD, l'homme qu'Allen Ginsberg embrasse sur la bouche, un patient qui va chez le proctologue avec un masque de canard sur la tête. Bref, un esprit libre.

François Montpezat, DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE

 

Tom Robbins continue d’incarner le cool Zen et le charme bohéme.

BOOKLIST

 

Tarte aux pêches tibétaines est le cadeau d’un romancier-philosophe qui continue de croire aux qualités salvatrices de la nouveauté, de la beauté, de l’espièglerie et de la joie - qualités apparentes sur chaque page de ce livre enthousiaste et au grand cœur.

THE WASHINGTON POST

 

Voir tout

L'auteur

photo auteur Biographie

DU MÊME AUTEUR

  • Une bien étrange attraction
  • Nature morte avec Pivert
  • Un parfum de jitterbug
  • Comme la grenouille sur son nénuphar
  • Jambes fluettes, etc.
  • B comme bière
  • Féroces infirmes retour des pays chauds
  • Un parfum de jitterbug
  • Une bien étrange attraction
  • Même les cow-girls ont du vague à l'âme
  • Comme la grenouille sur son nénuphar

VIDÉOS

  • vidéo