Éditions Gallmeister, des livres à vivre
La Dernière Frontière
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Howard Fast

HOWARD FAST

Howard Fast naît le 11 novembre 1914 à New York d'une mère juive britannique et d'un père juif ukrainien. Sa famille est arrivée aux États-Unis après avoir fui les pogroms. Alors qu'il n'a que neuf ans, sa mère meurt et son père perd son emploi. Pour soutenir sa famille, Howard Fast devient alors vendeur de journaux et passe tout son temps libre à la bibliothèque. Il baroude, voyageant pour trouver du travail, et écrit son premier roman sur les routes. Celui-ci est publié en 1933, alors qu'Howard n'a que dix-huit ans. Passionné par l'histoire américaine, il utilisera ce matériau dans de nombreux romans, dont La Dernière Frontièrequi est publié en 1941.

Lire la suite

La Dernière Frontière

Howard Fast

Traduit de l‘anglais par Catherine de Palaminy

Roman - Totem n°40

ISBN 978-2-35178-661-1

Parution le May 5, 2014

272 pages - 9,50 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
La dignité et l’autorité dépendent d’une quantité de petits détails : renoncer à l’un d’eux, c’est s’engager sur la voie d’abandonner tout le reste. Et plus on est loin de la vie civilisée, plus les petites choses prennent d’importance.

Résumé

1878. Les Indiens cheyennes sont chassés des Grandes Plaines et parqués dans le Territoire indien, l'actuel Oklahoma. Dans cette région aride du Far West, les Cheyennes assistent, impuissants, à l'extinction programmée de leur peuple. Jusqu'à ce que trois cents d'entre eux, hommes, femmes et enfants, décident de s'enfuir pour retrouver leur terre sacrée des Black Hills. À leur poursuite, soldats et civils arpentent un pays déjà quadrillé par les chemins de fer et les lignes télégraphiques. Et tentent à tout prix d'empêcher cet exode, ultime sursaut d'une nation prête à tout pour retrouver liberté et dignité.

 

La Dernière Frontière est l'un des plus grands livres consacrés à la question indienne : tout un chapitre de l'Histoire américaine défile ici au rythme haletant d’un film sur grand écran. 

Presse

La Dernière Frontière, flèche littéraire trempée dans la fange du passé américain.

Un récit aussi bouleversant qu'instructif.

[Un] très beau et dur roman inspiré de faits réels. L'auteur a mené une véritable enquête, et relate un des épisodes les plus dramatiques de l'épopée indienne.

Un des récits les plus poignants sur l'extermination programmée de la nation indienne à la fin du XIXe siècle.

Le roman – d’une neutralité exemplaire si on en croit les Américains eux-mêmes qui le considèrent comme l’un des plus importants consacrés à la question indienne – raconte ce chapitre, peu glorieux, de l’Histoire américaine.

Le plus progressiste des romanciers américains.

Howard Fast plonge au cœur de cet épisode essentiel de l’Histoire et en rapporte un grand roman américain. Un drame raconté avec passion, une écriture parfaitement contrôlée.

Un formidable conteur.

Le meilleur d’Howard Fast.

Les libraires en parlent

Roman haletant consacré à la question indienne, La Dernière Frontière retrace une histoire peu glorieuse de l'Amérique... Un récit bouleversant d'une intensité rare !

La longue marche des Indiens cheyennes qui décident de rejoindre leurs terres des Black Hills en bravant les autorités américaines (1878). L’un des plus grands livres consacrés à la question indienne : tout un chapitre de l’Histoire américaine défile au rythme haletant d’un film sur grand écran !

L’un des récits les plus justes pour exprimer toute la fierté et toute la dignité de la nation indienne face à la bêtise et à la volonté de nuire à cette magnifique culture.