Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Le Cas Wycherly
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Ross Macdonald

ROSS MACDONALD

Ross Macdonald, de son vrai nom Kenneth Millar, naît en 1915 en Californie. Lorsqu’il est âgé de quatre ans, sa famille s’installe au Canada. Son père quitte alors le foyer familial et le jeune garçon grandit dans la pauvreté. Il connaît une adolescence violente, à la limite de la délinquance.…

Lire la suite

Du même auteur

Trouver une victimeLe Corbillard zébréLe Sourire d'IvoireL'Affaire GaltonLes Oiseaux de malheurLa Côte barbareTrouver une victimeÀ chacun sa mortNoyade en eau douceCible mouvante

Le Cas Wycherly

Ross Macdonald

Traduit de l‘anglais par Jacques Mailhos

Roman - Totem n°131

ISBN 978-2-35178-687-1

Parution le April 4, 2019

320 pages - 9,60 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
Le salon baignait dans une atmosphère renfermée et moisie de vieux boudoir victorien. Certains des meubles étaient couverts d’un drap ; les lourds rideaux étaient fermés contre le soleil du matin. Wycherly alluma le lustre, posa un regard circulaire sur la pièce pour évaluer l’effet de son action, n’en fut pas satisfait, et se dirigea vers les fenêtres. Je fus frappé par la violence avec laquelle il tira sur la cordelette d’ouverture des rideaux. Comme un homme qui pend un chat.

Résumé

" Vous dramatisez les choses. Quand des jeunes filles disparaissent, elles ont souvent de bonnes raisons de le faire. Tous les ans, des milliers de jeunes femmes abandonnent leurs familles, leurs écoles..." Pas de quoi s’inquiéter ? Homer Wycherly, riche Californien, n’est pas de cet avis. Voilà deux mois que Phoebe, sa fille unique, a disparu, alors qu’il était à l’étranger. Maintenant qu’il est rentré, il se fait un sang d’encre et s’en remet à Lew Archer pour la retrouver. Sauf qu’il ne facilite pas la tâche à ce dernier : il veut laisser son ex-femme, à la conduite pour le moins bizarre, en dehors de l’affaire. Naturellement, cette exigence ne fait qu’attiser la curiorité d’Archer. Les cadavres commencent à sortir des placards.

Presse

Ross Macdonald insuffle continûment une forme de désenchantement et d’ironie acide à son récit. D’un trait, le narrateur, Lew Archer, dégonfle la vanité des gommeux, réduisant à néant leur esprit de sérieux et leur prétention à l’élégance.

Le dernier grand classique du roman policier américain.

Un des plus grands romanciers américains.

Si Macdonald est considéré par ses pairs comme un maître, ce n’est pas pour rien.

Du grand art noir.

Les flatteurs ne s’y trompent pas : Macdonald est une étoile.

Sur le plan émotionnel, Ross Macdonald est pour moi le grand maître.

Proposé dans une nouvelle traduction, ce roman, mêlant whodunit et oppositions de classes sociales, est un cas d'école. 

Les libraires en parlent

On savoure le rythme. On aime l'ambiance. On se délecte de la fin. Et bien sûr, on attend avec impatience la prochaine enquête de notre détective ! Bonne découverte, vous allez adorer! 

Efficace, cinématographique et cinglant, c'est un régal.