Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Dans la forêt
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Jean Hegland

JEAN HEGLAND

Jean Hegland naît en 1956 dans l’État de Washington. Après avoir accumulé les petits boulots, elle devient professeur en Californie. À vingt-cinq ans, elle se plonge dans l’écriture, influencée par ses auteurs favoris : William Shakespeare, Alice Munro et Marilynne Robinson.…

Lire la suite

Du même auteur

Dans la forêt

Dans la même veine

Sauvage

Dans la forêt

Jean Hegland

Traduit de l’anglais par Josette Chicheportiche

Roman - Totem n°106

ISBN 978-2-35178-644-4

Parution le June 7, 2018

380 pages - 9,90 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
“— Je ne peux pas me servir de mon ordinateur ou de mes cassettes de langues, les piles de ma calculatrice sont mortes. Il ne me reste même plus de papier.
— Lis, alors. Les livres n’ont pas besoin de piles.”

“Parfois la forêt donnait l’impression de mener sa vie dans son coin, parfois elle donnait l’impression de se rapprocher, de planer au-dessus de nous.”

“Quand je pense à la façon dont nous vivions, à la désinvolture avec laquelle nous usions les choses, je suis à la fois atterrée et pleine de nostalgie.”

“Cet après-midi, ce qui m’a rendue triste, c’est le peu de choses qu’il reste quand une personne est partie. Quelques photos, un foulard en soie, un carnet de chèques et où sont-ils, les gens qui possédaient autrefois ces objets ?”

Résumé

Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours présentes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, remplie d’inépuisables richesses.

 

Véritable choc littéraire aux États-Unis, best-seller mondial, un roman d’apprentissage sensuel et puissant.

Vidéos

Librairies - Julie Bacques de Puteaux
Jean Hegland - Dans la forêt
Into the Forest | Official Trailer HD | A24

Presse

Jean Hegland mêle les aspects psychoglogiques aux évènements les plus triviaux. 

Dans la forêt nous confronte à la cruauté de la nature. À la fois belle et laide, puissante et dangereuse, toujours fascinante, elle est le terrain de tous les possibles. Elle peut nous détruire comme elle peut nous faire renaître.
 

Dans la forêt est un livre d'espoir, où les héroïnes vibrent d'amour et d'audace. On tourne les pages, ému par le courage des deux sœurs, et on frémit en imaginant un avenir — pas si lointain — où — qui sait ? — leur livre pourrait nous sauver la vie.

La puissance de ce roman tient à cet art de faire surgir la beauté scintillante des héroïnes, au plus noir de leur destin. Mais c'est surtout l'inventivité de la romancière qui éblouit de bout en bout. Il faut se laisser happer par ce livre-refuge aussi dévorant que régénérant.

Par effet mimétique, le plaisir de lecture que procure Dans la forêt prend la forme d'une clairière. Qu'un roman d'aventures puisse advenir sans déplacement géographique, qu'une odyssée psychologique puisse être circonscrite dans quelques hectares dépend de la rare habileté d'un(e) auteur(e) à tisser une chronique dépourvue de monotonie. Jean Hegland y parvient avec aisance et lyrisme. Avec elle, le lecteur buissonne.

Un roman électrique, déstabilisant.

C'est d'abord exaltant, ensuite troublant.

Dissipant une angoisse d'autant plus sourde qu'il ne se passe presque rien, surgit la préciosité de la vie, qui doit se mériter comme au temps des premiers hommes. C'est étrange, mais cela fonctionne à merveille.

Ce roman survivaliste et inspiré renferme des trésors bucoliques qu'il fait bon dénicher tandis qu'on s'y enfonce en douceur.

Un chant d'amour porté par deux héroïnes sensuelles. [...] Son beau roman s'achève comme un premier matin du monde et, s'il n'est pas un conte de fée, il a tout d'une parabole inattendue.

Un premier roman qui tient en haleine.

Un suspense obsédant.

C'est un roman magnifique, à la fois poétique et haletant, ce qui est assez rare.

Un très beau roman. On en garde des images très fortes.

Dans la forêt ou les prémices d'une prise de conscience. II nous reste à tout réapprendre !

Une énergie vitale saisissante, un très beau roman sur la révolte, la résistance et la volonté de survivre à tout prix.

Comme dans le roman de Merle, au-delà de l'idée de survivre à l'indicible, le plus dur est de faire face aux menaces extérieures. Car là où il n'y a plus de loi, la terreur règne.

Les mots semblent bien faibles pour dire tout le bien que l’on pense de cette histoire post-apocalyptique qui tient à la fois de la fable écologique et du récit initiatique et intimiste, tant elle est étonnante, pesante, troublante, remarquablement écrite avec une noirceur ambiante qui tranche avec la beauté des paysages.

Jamais un livre n'avait autant questionné mon moi profond, mon rapport à la planète, au milieu qui nous entoure. Et je crois que je ne m'en suis toujours pas remise. Quoi qu'il se passe, il reste dans un coin de ma tête, toujours.

Un puissant message d'espoir et d'humanité.

Un huis clos haletant qui fait froid dans le dos en mettant en scène notre dépendance et la vulnérabilité de notre mode de vie, mais qui dégage aussi la puissance d'un archaïque instinct de conservation et d'une réconfortante capacité d'adaptation.

Un roman qui fait réfléchir au futur de la planète et à l’importance de la nature...

En lisant Jean Hegland, on pense souvent à un autre tandem fuyant l’apocalypse, celui que Cormac McCarthy met en scène dans La Route.

Dans la forêt pointe une société qui a conduit son auto-destruction et, même s'il met en avant le retour à la nature, n'en relève pas moins les risques et les dangers d'une telle (sur)vie.

Un roman magnifique qui interroge avec beaucoup d'intelligence et de finesse notre façon de vivre, de consommer, notre civilisation, la fragilité de nos vies. Il est en plus superbement écrit.

Un huis clos au grand air, intime et grandiose, au lyrisme luxuriant. [...] L'écriture généreuse de Jean Hegland plonge le lecteur dans l'odeur fraîche de l'humus, l'eau qui ruisselle sur les mousses et le pourrissement des souches.

Un roman qui colle totalement au temps présent.

Ce livre puissant met en question notre façon de vivre et de consommer. Pour y répondre par un cri aussi écologiste que féministe.

La réflexion de Jean Hegland sur les vraies valeurs reste séduisante.

Ce livre est incroyable. Il aborde avec justesse de nombreux thèmes. [...] Le voilà direct dans mon panthéon !

C'est un roman post-apocalyptique soft avec une vraie écriture. Du survivalisme facile à lire et qui interroge.

Un roman assez sombre qui nous interpelle sur les conséquences d'une grande crise écologique et technique et sur la manière d'y faire face.

Un roman singulier et d'une force peu commune, à mi-chemin entre nature writing, manuel de survie et interrogations métaphysiques.

Une écriture simple et directe qui procure des émotions très fortes : le lecteur, entouré d’arbres rendus presque palpables, sent l’odeur de la terre.

Magnifiquement écrit et profondément émouvant, ce roman livre un message essentiel.

De la première à la dernière page, ce roman s’inscrit de manière admirable dans le genre défini par le 1984 de Georges Orwell.

Une écriture sublime.

Les libraires en parlent

Hymne à l'amour, à la vie, célébration de la nature et de ses pouvoirs guérisseurs. Véritable coup de cœur !

Inquiétant et merveilleux.

Loin des romans survivalistes habituels, Dans la forêt se penche plus sur l'âme humaine et les émotions de ces deux jeunes filles coupées du monde en pleine adolescence, obligées de se débrouiller, unies quoi qu'il advienne...

Voici la très belle histoire de Nell et Eva, une histoire qui questionne sur le rapport à la nature et pose les questions essentielles de notre présence au monde. Des pages magnifiques, des personnages fabuleux, un texte envoûtant jusqu'au final, explosif et inoubliable. 

N'ayons pas peur des mots : nous voici donc en présence d'un authentique chef-d'œuvre. D'une absolue beauté, intense et bouleversant, ce roman puissant est une ode aux force magnétiques tour à tour destructives et salvatrices de la nature. Magnifique.

Un livre qui renvoie à une grande humilité de l'espèce humaine face à la nature. Un très beau livre.

Une éblouissante ode humaniste pleine de poésie, d'espoir et surtout d'amour !

Un roman haletant écrit dans une langue sensuelle. Un chant d'amour, manifeste pour une autre vie. Un coup de cœur !

Un livre bouleversant, charnel et entêtant. Un choc.

Un texte doux et mélancolique [...]. Une lecture engagée, puissante et émouvante. Un délice!

L'homme n'est rien, et si vous en doutez, lisez ce livre. Un livre magnifique !

Ce livre écrit il y a 20 ans percute de plein fouet notre temps, l’oblige à s’interroger. Et le fait de magnifique manière.

Magnifique et bouleversant roman !

L'écriture poétique et le sujet traité de façon tout à fait originale - le roman est paru en 1996 aux États-Unis -  en font un très beau texte, puissant et hypnotique.

Un récit magnifique, dur, fort [...]. Un récit de nature writing dans les règles de l’art, où l’humain se plie à la Nature et non l’inverse… !

300 pages époustouflantes de beauté. Un récit organique, animal, végétal, charnel, sensuel et puissamment humain sur nos capacités de résistance. Déstabilisant et rassérénant à la fois.

Lentement, au fil des pages, tous nos sens sont en éveil. On se sent capables de danser sans musique et de lire l'index d'une encyclopédie, comme les deux héroïnes, qui découvrent les soirées aux chandelles.

Un roman époustouflant.

Une prose très belle. C'est court, mais très efficace. Le roman est porté par l'énergie des deux gamines, on est porté par l'espoir.

Sublime !

Un choc littéraire, il y a une grande force poétique dans ce livre.

Roman surprenant de Jean Hegland qui interroge avec intelligence et finesse la fragilité de notre civilisation : UN CHOC !

C’est lent, prenant, on s’attendrait presque à voir surgir des zombies ! Ce roman nous tient en haleine jusqu’au bout.

C'est un magnifique roman d'apprentissage, un très grand en fait. J'ai aimé, beaucoup beaucoup. Et c'est superbement traduit par Josette Chicheportiche.

Entre récit initiatique, introspection, roman survival, découverte de l'animal en soi, écoute de ses instincts, de sa nature profonde, de femme, de mère, de soeur, de la force du lien et de l'amour.... Ce roman avait tout pour me plaire: il m'a subjuguée!

Ce roman est un vrai bijou de poésie. C'est formidable.

L’écriture simple et juste, les très belles images de la nature et les descriptions puissantes des liens qui unissent ces deux sœurs offrent au lecteur un beau retour vers l’essentiel.  

Une belle ode à la nature, pleine de sensibilité, à la fois puissante et délicate.

L'écriture est à la fois forte et sensible, lumineuse et sombre... Bref, les mots manquent... Peut-être parce que c'est tout simplement une magnifique histoire, et qu'il n'y a rien à ajouter.

Le souffle poétique et la puissance de l'écriture de Jean Hegland donnent une force incroyable à ce roman digne du livre cultissime de Marien Haushofer Le mur invisible. À lire et à faire lire de toute urgence!

Une magnifique fable écologique qui nous incite en cette année la plus chaude de l'humanité à faire la paix avec cette nature qui tient entre ses mains les clés aussi bien de notre fin que de notre salut.

Dans la forêt serait presque une synthèse des différents chemins empruntés par les éditions Gallmeister. Roman d'anticipation et d'évasion qui vient flirter avec les thématiques survivalistes, c'est tout autant un texte pétri d'humanisme pour traiter de la tendresse qui unit cette famille. Dans la lignée de Thoreau, Jean Hegland propose avec finesse un transcendantalisme de la nécessité, soit la réconciliation des hommes et de la nature comme destinée salvatrice de nos sociétés.

Un huis clos entre deux soeurs et la forêt, quand tout signe de civilisation a disparu... ce roman est magnifique !

La force de ce roman, c'est que tout au long de leur histoire, nous sommes avec elles, au plus près.

Un roman poétique, poignant, d'une criante actualité, qui délivre un message essentiel ! Un coup de cœur de cette rentrée.

Magnifique roman d'apprentissage, de rébellion, de découverte de soi.

Ce roman de survie dans la forêt dose au centimètre le degré de précision technique nécessaire pour faire partager à la lectrice ou au lecteur l’angoisse du lendemain comme l’insouciance comique et tragique à parts égales de l’adolescence logiquement habituée à remettre son sort matériel entre les mains d’adultes protecteurs.

Un roman très sensible et poétique, une ode puissante à la nature ! Énorme coup de cœur !

Ce roman est une perle du Nature Writing. Une plongée saisissante, âpre, sensuelle dans le quotidien de ces deux sœurs, alors que le monde s'écroule sous le poids de ses excès. Un choc littéraire et une nouvelle pépite de Gallmeister.

Ce livre est somptueux par son écriture, par tout ce qu'il véhicule : retour à la Nature et aux liens humains.

Se dire qu'on aurait pu passer à côté d'un livre aussi magistral fait froid dans le dos. Heureusement, il n'en est rien, on peut désormais se jeter dessus et l'offrir à tout le monde. Et ça, c'est vraiment bien.

Gros coup de cœur pour ce texte empreint de sensibilité, de poésie, de justesse et d'émotion !

Franchement, si on se demande assez vite comment Nell & Eva pourront s'en sortir dans un monde comme celui-là ; ici, en francophonie, on se demande maintenant comment on a pu se passer d'un roman aussi grand, et puissant, que celui-ci.

Ce texte est un premier roman écrit il y a 20 ans. Est-ce prémonitoire ou conjuratoire ? Il est magnifique et à lire de toute urgence.

Un petit chef d’œuvre de littérature de survie en milieu sauvage ! Un apprentissage de la forêt, de l'environnement et de soi-même tout à la fois douloureux et vibrant, rugueux et touchant.

Ce n'est pas un texte qui vous épargne. C'est tout l'inverse : le genre de livre qui touche quelque chose en vous, quelque chose de difficile à dire, intime, sensuel, profond. C'est un livre de silences, de danse, de mots et de bêtes. Et c'est un putain de grand livre.

Il est encore tôt mais il y a fort à parier que nous ayons là LE grand roman de cette nouvelle rentrée littéraire d'hiver !

Dans la forêt est un chef-d'œuvre.

Il y a, entre ces lignes, tellement de beauté, de sensualité et d'amour qu'il est difficile de trouver les mots pour l'exprimer. Si vous lisez le grand roman de Jean Hegland, vous serez enchanté : c'est la plus belle promesse littéraire de ce début d'année.

Plus de vingt ans après, le texte est criant d’actualité et juste, si bien qu’on y plonge en apnée pour n’en ressortir – et pas indemne – que 300 pages plus tard. C’est un texte saisissant, aussi bouleversant que bienveillant, sur la solitude, sur la force de l’humain mais surtout sur la force de cette relation familiale qui triomphe des disputes, des désaccords, des imprévus, de l’exiguïté.

Éblouissant ! Un livre magnifique, plein de poésie, d'espoir, dans un monde voué au chaos. Un immense coup de cœur.

Magnifique et intimiste récit fait de flash-backs et des réflexions nubiles de Nell, Dans la forêt est une œuvre de nature writing dense et profonde, qui donne davantage envie de connaître le monde qui nous entoure que d’effectuer un stage de survie préventif.

ABSOLUMENT MERVEILLEUX ! Énorme coup de cœur pour ce roman exceptionnel ! La découverte de ce début d'année !

Attention chef-d’œuvre ! Un roman de toute beauté, à l'écriture puissante, où la poésie, la beauté des paysages, la fraternité, la force de vivre croisent la peur, l’âpreté, la violence et la mort. Splendide !

Sensualité, nature sauvage, ce premier roman de Jean Hegland est bouleversant et envoûtant. Une pépite à ne pas manquer !

2017 n'a pas encore commencé que j'ai déjà l'impression d'avoir lu le futur livre de l'année. Le cul entre deux chaises, de savoir si ce roman pillone La Route de McCarthy, apporte un peu plus de verdure à La Constellation du chien de Peter Heller. Comme si Jean Hegland avait choisi de raconter ce qui s'était passé avant que Jack London n'écrive La Peste Écarlate.

Vous dire d'abord que lorsque j'ai refermé cet ouvrage, j'ai aussi fermé les yeux et versé ma larme. Pas une larme de tristesse, une larme d'intense émotion plutôt. Dans la forêt est un écrin dans lequel il est nécessaire de se perdre. [...] Si il y a un livre à acheter le 03 Janvier 2017, ce serait celui-là, indéniablement.

Le monde se délite. Après la mort de leurs parents, Nell et Eva vont être confrontées à la survie. À travers le journal de Nell, nous découvrons petit à petit à quoi correspondaient leur vie, leur famille et leurs rêves.