Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Le Bon Frère
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Chris Offutt

CHRIS OFFUTT

Chris Offutt naît en 1958 et grandit dans le Kentucky, sur les contreforts des Appalaches, au sein d'une ancienne communauté minière. Il est issu d’une famille d'ouvriers. Une fois son diplôme en poche, il entreprend un voyage en stop à travers les États-Unis et exerce différents métiers pour vivre.

Lire la suite

Du même auteur

Nuits Appalaches
Sortis des boisNuits appalachesKentucky Straight

Le Bon Frère

Chris Offutt

Traduit de l‘anglais par Freddy Michalski

Roman - Totem n°64

ISBN 978-2-35178-666-6

Parution le May 2, 2016

384 pages - 10,40 Euros

Trouver ce livre en librairie

Extrait
La terre lui était aussi étrangère que l’intérieur de sa cabane. L’air vira au gris, puis au noir. Le coyote appela. La neige se mit à tomber.
Il avait de quoi manger, mais il n’avait pas faim. Il avait une Jeep sans nulle part où aller. Il avait un nom et personne pour l’appeler.

Résumé

Dans ses collines du Kentucky, Virgil mène une existence paisible, entouré par les bois qu’il affectionne tant. Il peut à tout instant s’y enfoncer et trouver la sérénité dont il a besoin. Mais quand son frère aîné Boyd, la tête brûlée de la famille, est assassiné, Virgil doit faire face à une décision impossible. Dans les Appalaches, le sang est vengé par le sang. Et puisque tout le monde sait qui a tué Boyd, on attend la riposte de Virgil. Quelle que soit la direction qu’il choisira, sa vie en sera à jamais bouleversée.

 

Le Bon Frère  est un formidable roman sur la liberté, qui éclaire d’une lumière nouvelle la notion de frontière dans l’Ouest américain contemporain, des vallons du Kentucky aux rivières du Montana.

Presse

Une balade noire à déguster.

Le Bon Frère interroge le sens de la vie dans un pays où la soif des grands espaces, d'une famille et des libertés a toujours été de pair avec le permis de port d'arme.

Ce roman attachant sur la liberté, sur une Amérique fascinée par les armes parfois jusqu’au délire parano et raciste, compte des scènes fortes et prenantes, et chante de belle manière la nature, les paysages, les ciels où les oiseaux "festonnent des arabesques". 

Dans ce puissant roman noir écrit en 1997, Chris Offutt soulève quelques grands thèmes comme la vengeance, l'anti-fédéralisme primaire, le racisme ordinaire ou le poids des armes.

Avec son écriture lyrique et sa prose incisive, Chris Offutt est un auteur exceptionnel.

Parti d’un coin perdu du Kentucky, comme le héros de son roman, Chris Offutt est passé par les chemins perdus de la liberté. Et il rend hommage à sa famille spirituelle, Jack London, James Crumley et Flannery O’Connor.

Chris Offutt appartient, c’est évident,  à la même famille que Richard Ford, Tobias Wolff et Ernest Hemingway.

Ce premier roman très maîtrisé de Chris Offutt illustre le mélange potentiellement explosif entre la responsabilité morale et les devoirs familiaux, tandis qu’un homme à la vie calme et contemplative se retrouve traqué, à courir les bois.

Avec Le Bon Frère, un roman où l’histoire n’est que la première des richesses, l’art de raconter est à son sommet.

Le portrait fort et profond d’un homme face à la violence. Inoubliable.

Les libraires en parlent

Une fois de plus, les éditions Gallmeister nous régalent d’un bon livre qui nous permet de toucher de plus près la réalité des États-Unis.

Offutt écrit là un formidable roman à la fois oppressant et puissant.

Tous les États-Unis, contradictions et folies incluses, dans une merveilleuse histoire fraternelle. Ça sent bon la liberté, la vengeance froide, c'est un régal !