Éditions Gallmeister, des livres à vivre
Le Sillage de l'oubli
Partager sur Facebook

Télécharger

La couvertureLa photo de l'auteurLe dossier de presse
Bruce Machart

BRUCE MACHART

Bruce Machart est né au Texas et a grandi à Houston. Il est issu d'une famille d'agriculteurs et passe les premières années de sa vie dans une contrée rurale proche du comté de Lavaca, où se déroule l'intrigue de son premier roman, Le Sillage de l'oubli, publié en 2011. Lors de sa parution, le roman est accueilli par une presse enthousiaste qui trouve dans son univers des accents de Faulkner.

Lire la suite

Du même auteur

Des hommes en devenirLe Sillage de l'oubli

Le Sillage de l'oubli

Bruce Machart

Traduit de l‘anglais par Marc Amfreville

Roman - Totem n°32

ISBN 978-2-35178-604-8

Parution le September 12, 2013

384 pages - 10,50 Euros

Trouver ce livre en librairie

Résumé

Texas, 1895. Un propriétaire terrien voit la seule femme qu'il a jamais aimée mourir en mettant au monde leur quatrième fils, Karel. Vaincu par la douleur, l'homme entraîne ses enfants dans une vie austère et brutale. Pour lui, seuls comptent désormais ses chevaux de course, montés par Karel, et les paris qu'il lance contre ses voisins pour gagner toujours plus de terres. L'enjeu change complètement lorsqu'un Espagnol lui propose un pari insolite qui engage l'avenir des quatre frères. Karel s'élance alors dans une course décisive, avec pour adversaire une jeune fille qui déjà l'obsède.

 

Premier roman éblouissant, Le Sillage de l'oubli a valu à son auteur d'être comparé à William Faulkner ou Cormac McCarthy.

Vidéos

Entretien avec Bruce Machart
Wake of Forgiveness: A novel by Bruce Machart
Rencontre avec Bruce Machart - Le sillage de l'oubli

Presse

Un décor fin du monde. Des journées d'orage balayées par des vents aussi affolants que l'haleine du diable. […] Un premier roman déchirant à la grâce féroce.

Ce n'est pas une découverte, c'est un choc. Un chef-d'œuvre.

Un roman aux allures de tragédie terrienne, dense, lente et entêtante, imprégnée de l'odeur des labours et des écuries, du tabac et du whiskey. Une fresque familiale au long cours portée par un authentique souffle narratif.

Un roman-ouragan.

Âpre et lyrique… Un recueil de nouvelles qu'on n'oublie pas.

Bruce Machart, un auteur du Texas… Il met un pick-up dans chaque nouvelle. Son premier roman, Le Sillage de l'oubli, est un modèle de structure. Et ses nouvelles sont magnifiques. Les Français ne savent plus faire de nouvelles. Son écriture est parfaite.

Un chef-d'œuvre servi par une langue somptueuse.

Les libraires en parlent

Il y avait longtemps, un très long temps, qu’un roman d’amour, de fraternité, d’humanité, abrupt et crépusculaire, presque insolite en son contexte, m’ait embarqué avec une telle gourmandise et une si grande impatience. Me reste le fol espoir que le fils de Karel trouve grâce aux yeux de Bruce et me garde au chevet de sa propre histoire...

Une histoire poignante portée par une écriture exceptionnelle, visuelle qui imprègne l'esprit de manière persistante au risque de vous faire oublier bien des livres.

Avec ce roman oscillant entre humanité et brutalité, Bruce Machart entre de plain-pied dans la cour des grands auteurs du Sud américain.

Un très grand roman à l'écriture flamboyante. L'ambiance rugueuse et aride des terres comme des âmes serre le cœur et communique un malaise qui dure encore après la lecture du roman. SUBLIME !!!

Cette fresque familiale qui se déroule au Texas est aussi rude que les paysages alentours, et on y croise toute la dureté des hommes et des éléments. Un roman éblouissant, qui fut dans la sélection du prix Médicis étranger de l'année et qui n'est pas sans rappeler le meilleur de Cormac Mac Carthy, William Faulkner ou David Vann...

Des chevaux, de la poussière, une fratrie déchirée, et une belle étrangère qui fait chavirer les cœurs. Oui, ça pourrait être atrocement mélo, mais au contraire c'est sec comme une gifle bien appliquée...

C'est un récit qui sent la terre, l'alcool, le whiskey et le sang. Porté par une écriture puissante, ce premier roman nous bouscule et nous touche en plein cœur.

On ne parle bien que de ce que l’on connaît. C’est avec un plaisir évident que Bruce Machart, lui-même fils d’un fermier texan, retrouve les campagnes de son enfance. Son écriture, intelligente et flamboyante, magnifie à la perfection l’amour de la terre et la vie, à la fois simple et complexe, qui s’y rattache. Un grand nom de la littérature est né.

Texas, 1895. Éblouissante épopée familiale. Inoubliable !

Fin du XIXe siècle aux États-Unis, les grands espaces ! Deux familles se déchirent dans le monde des courses de chevaux. Tout simplement EXCELLENT !