Peter Farris

Peter Farris est né en 1979. Il fait ses études à Yale, mais la musique prend de plus en plus de place dans sa vie, pour le meilleur ou pour le pire : plutôt que de poursuivre ses études ou de tenter de faire carrière, il devient chanteur dans un groupe de rock bruyant du Connecticut appelé CABLE.

 

Le groupe fait autant de concerts et d’enregistrements que possible, et se produit principalement dans le nord-est des États-Unis. Leur album, disque-concept intitulé The Failed Convict, partage avec Dernier Appel pour les vivants une certaine synergie créatrice, au point que des paroles de certaines chansons ont été placées en épigraphe du livre. À bien des égards, l’album est le pendant musical du roman.

 

En parallèle de ses activités musicales, Peter Farris gagne sa vie comme guichetier dans une banque de New Heaven, dans le Connecticut. Quelques semaines après qu'il a commencé à y travailler, la banque est cambriolée par un braqueur qui, bien qu'armé, ne sort pas son pistolet une seule fois. Inutile de dire que cet événement a profondément marqué Peter Farris, qui a toujours su depuis qu'une scène de braquage interviendrait dans son premier roman.

 

Peter Farris vit aujourd’hui dans le comté de Cherokee en Géorgie et se consacre essentiellement à l'écriture. Lors de sa dernière venue en France, il s'est fait tatouer la patte Gallmeister sur le bras droit.

 

INTERVIEWS ET PORTRAITS

Nos auteurs de A à Z