Janique Jouin-de Laurens

Née en 1964, passionnée depuis toujours par la littérature américaine, le roman noir, la musique anglo-saxonne, les États-Unis et l’écriture, Janique Jouin est arrivée à la traduction tardivement et par des chemins détournés, après avoir obtenue une maîtrise de psychologie sociale, avoir exercé des tas de petits boulots et avoir à peu près tout fait, du management à l’écriture de textes (sauf monter sur scène) dans le milieu rock, et surtout après avoir traduit à l’usage de son seul mari une biographie des Ramones. D’autres traductions de biographies de groupes de rock, cette fois-ci publiées, ont suivi, ainsi qu’un master 2 de traduction à Bordeaux. Gallmeister est la première maison d’édition à lui avoir confié la traduction de romans.

  •  

Livres traduits

  • Une assemblée de chacals
  • Ce qui gît dans ses entrailles
  • Un moindre mal
  • Little America

Précédent

Suivant