Éric Chédaille

Naissance en 1951.
A l'âge de dix-sept ans, séjour d'un an et demi dans l'État de Washington (l'Ouest, le vrai !)
Puis des années de bourlingue sur l'eau (ce qui fait de moi un des rares traducteurs littéraires spécialisés dans les choses de la mer et la navigation à voile, qu'on se le dise.)
Au terme de ces humanités hors normes, l'autodidacte "rencontre" à la fin des années 70 la profession de traducteur, qui flatte son goût pour les langues et sied à sa nature indépendante.
Suivent quarante ans bientôt de carrière avec des auteurs petits et grands – pour ces derniers, Stegner, donc (un bonheur), Dickens, Wilkie Collins, T. E. Lawrence, Stevenson, Thomas McGuane.
Je vis en Anjou, au bord de la Loire.

  •  

Livres traduits

  • L'Envers du temps
  • En lieu sûr
  • La Montagne en sucre

Précédent

Suivant