Jean-Paul Gratias

Jean-Paul Gratias est né en 1947 à Corbeil, sous le signe du noir, donc, cette ville ayant donné son nom au mot corbillard. Émigre à Versailles, études secondaires au lycée Hoche. Tombe amoureux de la langue anglaise dès son premier cours de 6e. Reçoit ses premiers conseils de traduction d'un professeur remarquable de ce lycée, M. Champomier. À Janson-de-Sailly où il est pion, rencontre un collègue passionné de cinéma et de littérature : François Guérif qui, en 1977, lui permettra de faire ses premières armes en traduction littéraire. Travaille toujours pour le même François Guérif, qu'il a suivi d'éditeur en éditeur (Pac, Clancier-Guénaud, Fayard, Fleuve noir, Rivages). C'est à lui qu'il doit le privilège d'avoir traduit Jim Thompson, David Goodis, Robert Bloch, Richard Matheson, Robin Cook, Ted Lewis, William Kotzwinkle, Barry Gifford, John Harvey, Davis Grubb et, depuis 1998, James Ellroy. Après avoir exercé cette activité parallèlement à son métier d'enseignant (d'anglais, bien sûr), a le bonheur aujourd'hui de traduire à plein temps, ayant quitté l'Éducation nationale en juillet 2007. Ses grandes joies dans ce métier : les rencontres avec les auteurs, pour qui il a le plaisir de servir d'interprète quand ils viennent en France assurer la promotion de leurs livres. 

  •  

Livres traduits

  • Animaux solitaires
  • Animaux solitaires

Précédent

Suivant