Texas Marijuana et autres saveurs

Terry Southern

Traduit par François Happe

NOUVELLES

AMERICANA

ISBN 978-2-35178-024-4

Parution le 07/05/2009

296 pages

23,90 euros

LIRE UN EXTRAIT

Quel rapport entre un Américain faisant ses études à Paris, un musicologue fou de jazz, une vache défoncée à l'herbe, un gang de jeunes New-Yorkais, Mickey Spillane, une route perdue au Mexique, le fiasco de la baie des Cochons, une école de majorettes, Freud et le sang de schizophrène comme drogue ultime ? Terry Southern, le génial scénariste d'Easy Rider et de Dr Folamour, nous livre ici des histoires tour à tour drôles et grinçantes sur une Amérique dont il dénonce l'hypocrisie puritaine. Avec son écriture précise et acérée, il dresse un tableau corrosif de la contre-culture des années 1960.

 

Les nouvelles qui composent ce recueil dévoilent toute la palette du talent de Terry Southern, dont l'humour noir dévastateur contribue à faire de Texas Marijuana un classique de l'underground américain.

DANS LA PRESSE

Drôles et souvent désespérés, [ces textes] brossent, souvent à rebrousse-poil, le portrait d’une époque prise dans une impasse. Un distingué musicologue pensant qu’il faut prendre de l’héroïne pour comprendre le jazz, une vache heureuse d’avoir brouté du chanvre, un magasin de jouets vendant une poupée scandaleuse, un magazine prêt à tout pour augmenter ses ventes, tels sont quelques-uns des arguments de cette série d’histoires légères et planantes qui font prendre l’air. Et les airs.

Stéphane Hoffmann, LE FIGARO MAGAZINE

 

Entre courtes fictions faulknériennes, chroniques satiriques et reportages excentriques, ces textes sont emblématiques d’une manière très ironique de regarder l’Amérique profonde.

Baptiste Liger, L’EXPRESS

 

Méconnu en France, Southern fut un satiriste décapant. Figure culte que l'on aperçoit sur la pochette de Sgt. Pepper's des Beatles, collaborateur de la Paris Review, Southern revient avec des nouvelles pour le moins déjantées. Un recueil paru aux États-Unis en 1967 qui nous fait voyager aussi bien dans le sud du pays qu'au Mexique, à Paris avec Jean-Paul Sartre ou à Prague avec Franz Kafka et le docteur Freud.

Alexandre Fillon, LIRE

 

Texas Marijuana fait le tour du talent polymorphe de Southern. Tout est là : ses écrits gonzo, ses nouvelles faulknériennes, ses réflexions sur la pop culture et ses embardées surréalistes. […] Une bonne raison de redécouvrir le garçon, donc. Et fissa.

Gaël Golhen, TECHNIKART

 

Southern fait le grand écart entre les instants métaphysiques de Poe et les commentaires ras-du-bitume du nouveau journalisme : leur combinaison est un véritable ravissement.

Olivier Lamm, CHRONIC’ART

 

Terry Southern est l’écrivain le plus profondément spirituel de notre génération.

Gore Vidal

 

Une langue pure, méchante, délibérément cool et meurtrière.

Norman Mailer

 

Terry Southern est le fils illégitime de Mack Sennett et d’Edna St. Vincent Millay.

Kurt Vonnegut

 

Terry Southern était l’un des premiers et des meilleurs écrivains de la nouvelle génération, définissant la pointe de l’humour noir.

Joseph Heller

 

Impressionnant.

THE NEW YORK TIMES BOOK REVIEW

 

Voir tout

L'auteur

photo auteur Biographie

VIDÉOS

  • vidéo