ROMAN

NATURE WRITING

ISBN 978-2-35178-082-4

Parution le 31/12/2014

280 pages

23,50 euros

LIRE UN EXTRAIT

Nuit après nuit, dans une prison du Montana, le jeune Val Millimaki s’assied face aux barreaux qui le séparent de John Gload, 77 ans, en attente de son procès. Astreint aux pires heures de garde, l’adjoint du shérif se retrouve à écouter le criminel qui, d’instinct, est prêt à lui révéler en partie son passé. Petit à petit, Millimaki se surprend à parler, lui aussi, et à chercher conseil auprès de l’assassin. En dépit des codes du devoir et de la morale, une troublante amitié commence à se tisser entre les deux hommes. Dans un subtil jeu d’échos, entre non-dits, manipulations et sombres confessions, le jeune shérif cherche des réponses à ses propres tourments et, chaque matin, il tente vainement de reprendre pied dans la réalité. Mais sa vie, comme son mariage, lui échappe chaque jour un peu plus.

 

Premier roman hypnotique et crépusculaire, Les Arpenteurs met en scène deux personnages poursuivis par leur conscience et hantés par la mélancolie d’un paysage qui les a faits tous deux à son image.

À PROPOS DU LIVRE

Le livre est lauréat du Prix Lucioles 2015 et du Prix Chapitre Nature.  Le roman fait partie de la sélection du Prix Sncf du Polar 2017.

DANS LA PRESSE

Absolument magnifique et inoubliable.

Marie-Hélène Fraïssé, TOUT UN MONDE, FRANCE CULTURE

 

Un roman noir fascinant et miraculeux.

Bernard Poirette, RTL, C'EST À LIRE

 

Un coup de maître jouissif.

Marc Gadmer, FEMME ACTUELLE

 

Une écriture exceptionnelle – magnifiquement rendue par la traductrice – qui vous séduira dès le tout premier paragraphe… et très certainement une découverte à faire.

Michel Bélair, LE DEVOIR (CANADA)

 

La vie, fiévreuse, asthmatique, désarmante malgré ces mètres carrés d'enfermement. En toile de fond : Le Vagabond des étoiles, de Jack London. La mélancolie du monde.

Paul-Henry Bizon, THE GOOD LIFE

 

Quelle réussite!

Florence Delmas, LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ

 

Avec ce premier roman, Kim Zupan réussit le pari de nous désorienter autant que ses personnages. Le policier et son prisonnier nous promènent dans un clair-obscur permanent et sous haute tension.

Françoise Malbosc, EGO LA REVUE

 

Les Arpenteurs plonge dans l'ombre et la lumière qui ourlent nos vies, en accentuant les contrastes. L'étendue, l'infini de plaines sans limites, de forêts, de rivières, s'opposent à l'ombre d'une prison réelle autant que mentale. Venu à l'écriture sur le tard, après avoir fait des métiers aussi virils que le rodéo ou la pêche au saumon, Kim Zupan a la trempe des grands. 

Sophie Creuz, L'ÉCHO

 

Un livre d'une grande richesse.

Guy Lesniewski, RADIO PFM

 

[Un] premier roman d'une beauté rare.

Patrick Beaumont, LA GAZETTE NORD PAS DE CALAIS

 

La puissance à la fois narrative et métaphorique du livre est impressionnante.

Olivier Mony, LIVRES HEBDO

 

Un premier roman d’une beauté saisissante.

LIBRARY JOURNAL

 

Les Arpenteurs est un rêve fiévreux inspiré, un roman d’aventure, une parabole lyrique. Kim Zupan est une merveille. 

Rick Bass

 

Une des plus belles évocations de la vie dans l’Ouest américain, un livre qui se place aux côtés de Rock Springs de Richard Ford, Housekeeping de Marilynne Robinson, et rappelle les grandes heures de Cormac McCarthy. 

William Kittredge

 

Le roman Les Arpenteurs est tout simplement splendide. Lyrique, surprenant et incroyablement honnête dans sa manière de rendre compte de l’âme humaine. 

Mark Spragg

 

Voir tout

LES LIBRAIRES EN PARLENT

Particulièrement éblouissant!

Contretemps - Paris

 

Hypnotique. Un gros coup de cœur!

Nouvelle librairie polinoise - Poligny

 

Une réflexion sur la mélancolie et les choix qu'on est amené à faire et qui déterminent ce que nous sommes. Très réussi.

Le Genre urbain - Paris

 

Aux limites du polar, Les Arpenteurs nous porte vers les tréfonds d'âmes tourmentées, servi par une nature-personnage d'une beauté extraordinaire. On en a le souffle coupé.

Fnac - Avignon

 

Un des premiers romans les plus envoûtants de ce début d'année !

Mille et une pages - Avranches

 

Les Arpenteurs revêt les traits d’un roman noir humaniste qui s’attache à chercher ce qu’il y a de bon chez ses personnage tout autant que leurs faces cachées, aussi sombres soient-elles. Kim Zupan nous livre un texte délicat, qui se laisse découvrir par bribes et qui louvoie, sans en avoir l’air, autour de son sujet de manière hypnotique.

L'Intranquille - Pontarlier

 

Nous sommes encore en janvier et je crois que Les Arpenteurs de Kim Zupan sera le roman de l’année 2015 ! Un roman noir et lumineux. Une écriture sublime, un rythme lent qui magnifie les descriptions, une musique intérieure qui rappelle celles des grands auteurs nord-américains (Steinbeck, Faulkner…).

Un petit noir - Lyon

 

Les Arpenteurs est un roman sensible et dur, magnifique et sombre, intemporel et inoubliable.

Quai des brumes - Strasbourg

 

Hanté par la question du bien et du mal, le premier roman de Kim Zupan est de ceux qu'on n'oublie pas.

Calligrammes - Sens

 

Un magnifique premier roman avec en toile de fond les superbes paysages du Montana.

La Parenthèse - Annonay

 

C'est un texte rocailleux, un roman d'un Far West moderne et désincarné qui nous entraîne peu à peu dans un tourbillon  Hypnotique, brut et magistral.

Les Saisons - La Rochelle

 

Un duo-duel entre un jeune adjoint du shérif et un vieux criminel derrière les barreaux. Ils passent toutes leurs nuits à discuter chacun d'un côté de la "cage" en espérant trouver un remède à leur insomnie respective. Troublant. Envoûtant. Un premier roman réussi !

Les Arpenteurs - Paris

 

Kim Zupan signe un roman puissant et hypnotique; son écriture retenue parvient à brosser d’imposantes images, comme le tête-à-tête entre chien et loup des deux hommes, séparés par les barreaux de la cellule, ou les errances du shérif avec son chien sur les traces d’un vieil homme sénile. Val Millimaki et John Gload sont d’intenses personnages, qui évoquent avec une tranquille élégance la violence et le tourment. Les Arpenteurs s’inscrit dans le meilleur de la tradition du roman noir, avec ses figures fascinantes et inquiétantes.

Les Buveurs d'encre - Paris

 

Lorsqu'un gardien de prison se prend d'affection pour un meurtrier multirécidiviste, sa vie devient un enfer... Un roman noir, psychologique, et aventurier !

Delamain - Paris

 

Un magnifique roman tout à fait emblématique de la maison Gallmeister : bien écrit, âpre, dans un univers plutôt masculin au cœur du Montana. […] Dans la lignée du Sillage de l’oubli ou de Incident à Twenty-Mile, non pas pour la période mais pour l’atmosphère. Si la suite de la rentrée va dans le même sens, 2015 promet de belles lectures.

Le Grenier - Dinan

 

Gallmeister affirme encore son don pour dénicher les talents américains. Avec Les Arpenteurs, Kim Zupan signe un premier roman puissant et évocateur d’une Amérique hors des sentiers battus. Ce récit d’un shérif devenant le confident exclusif d’un dangereux vieillard détenu dans une prison du Montana est absolument exquis !

Les Mots et les Choses - Boulogne-Billancourt

 

Quand tout se délite, quand la frontière entre la loi et la folie écrête tout sur son passage, où doit-on aller chercher son salut. Val et John iront finalement chacun jusqu’à leurs limites, dans un paysage de désolation où il faudra compter les pas entre les pommiers, prendre une pelle, creuser une dernière fois pour enterrer les dernières illusions. Après… Après rien, un goût de sable, l’odeur de l’armoise à la commissure des lèvres, sans doute partir le plus loin possible.

Librairie Saint-Christophe - Lesneven

 

Voir tout

L'auteur

photo auteur Biographie

DU MÊME AUTEUR

  • Les Arpenteurs