Sexe, mort et pêche à la mouche

John Gierach

Traduit par Jacques Mailhos

RÉCITS

NATURE WRITING

ISBN 978-2-35178-081-7

Parution le 06/11/2014

312 pages

23,80 euros

LIRE UN EXTRAIT

Au bord des plus belles rivières américaines, John Gierach nous invite à un voyage au cœur de la nature sauvage, et à la découverte des précieux secrets qui font d’une échappée en solitaire ou entre amis l’essence de la vie. En dix-huit essais ici réunis, le plus célèbre des écrivains-pêcheurs évoque les dangers d’être considéré comme un expert dans son domaine, les plaisirs de pêcher du poisson ordinaire, quelques stratégies permettant de se procurer des étaux pour monter des mouches, et le souvenir d’une compagne recroisée au hasard d’un voyage. Les truites, les éphémères, les copains de pêche, les anciens amours, la spectaculaire Green River et les criques secrètes de l’Ouest traversent ces récits débordants de profondeur et d’ironie. 

 

À la manière d’Ernest Hemingway, de John D. Voelker et de Norman Maclean, John Gierach s’intéresse, avec un sens inouï de l’humour et de la poésie, à certains des plus grands mystères de la vie : le sexe, la mort et la pêche à la mouche.

DANS LA PRESSE

[…] ce que je sais, c'est que je ne lâche pas Sexe, mort et pêche à la mouche, que je me passionne pour les truites arc-en-ciel, les farios et autres poiscailles, et que le mérite en revient en grande partie à un certain Jacques Mailhos, qui, comme moi, continue de croire au père Noël.

Agnès Desarthe, LE MONDE DES LIVRES

 

Lire Gierach, c’est partager le café du bivouac, respirer l’air soudain si clair qui flotte autour des grandes rivières à truites, s’arrêter et regarder autour de soi. Tout simplement.

LE FIGARO MAGAZINE

 

Nous nous embarquons à ses trousses pour remonter canyons et rapides, pour fourbir le matériel, pour écouter les crissements du moulinet, pour évaluer la souplesse d’une canne, pour choisir l’appât qui convient, pour faire sauter le leurre sur les courants, pour observer la parfaite trajectoire d’un lancé, et surtout pour ferrer sa proie en se prenant pour le capitaine Achab défiant Moby Dick.

François Busnel, FRANCE INFO

 

C'est un poème […], c'est magnifique. Allez-y, ça repose!

Nicolas Carreau, EUROPE 1

 

On goûtera la poésie, l’humour, l’écolo-philosophie de ces balades entre Colorado, Montana et Wyoming en quête d’une rivière secrète, d’un poisson rare, d’une plume de poule pour le leurre. Bref, d’un idéal.

François Montpezat, DNA

 

Au cours de ce voyage au cœur de la nature sauvage, on frôle les mystères de la vie, le bonheur d'une amitié, l'intensité d'un amour.

Pierre Fayolle, JOUR DE FRANCE

 

Belle prise que ce livre!

Jean-Philippe Grillet, LA TERRE SAUVAGE

 

Au-delà des considérations techniques - et philosophiques - qu’il [John Gierach] développe dans son cinquième ouvrage publié en France, Sexe, mort et pêche à la mouche, il confirme qu’il est avant tout un formidable conteur et un véritable poète au fil de l’eau.

Cédric Fabre, PÊCHE MOUCHE

 

Voir tout

L'auteur

photo auteur Biographie

DU MÊME AUTEUR

  • Une journée pourrie au paradis des truites
  • Traité du zen et de l'art de la pêche à la mouche
  • Danse avec les truites
  • Là-bas, les truites...
  • Même les truites ont du vague à l'âme
  • Truites & Cie
  • Traité du zen et de l'art de la pêche à la mouche