Howard Fast

Howard Fast naît le 11 novembre 1914 à New York d'une mère juive britannique et d'un père juif ukrainien. Sa mère meurt alors qu'il a neuf ans et son père perd son emploi. Il devient alors vendeur de journaux et passe tout son temps libre à la bibliothèque. Il baroude, voyageant pour trouver du travail et écrit son premier roman sur les routes. Ce texte sera publié en 1933 alors qu'Howard a dix-huit ans. Passionné par l'histoire américaine, il utilisera ce matériau dans de nombreux romans dont La Dernière Frontière qui sera publié en 1941.

En 1943, il rejoint le Parti communiste. Ses engagements politiques le conduiront en prison pour trois mois en 1950. C'est lors de cette incarcération que Howard Fast commence la rédaction de son œuvre la plus célèbre, Spartacus. Censuré par tous ses éditeurs à sa sortie de prison, l'auteur est obligé d'assurer l'édition de son roman lui-même. Le livre connaît un grand succès malgré ces conditions : sept impressions sont nécessaires dans les quatre premiers mois du roman qui totalise alors 48 000 exemplaires vendus. Les maisons d'édition Blue Heron Press puis Crown Publishers reprennent la publication de ses œuvres et acceptent qu'il continue à utiliser son nom malgré la censure. Howard Fast poursuivra ses activités politiques, collaborant à la presse communiste mais quittera le parti à la fin des années 1950 en signe de protestation avec les conditions de vie en Union soviétique et en Europe de l'Est.

En 1974, Howard Fast s'installe en Californie où il collabore avec le milieu de la télévision par l'écriture de scénarios et vivra de sa plume jusqu'à sa mort en 2003.

Au cours de sa vie, Howard Fast a écrit plus de cinquante romans, une dizaine de recueils de nouvelles, sept œuvres de non-fiction et deux livres autobiographiques. Lauréat en France du grand prix de littérature policière, il fait partie des auteurs majeurs de la littérature américaine du XXe siècle.