Dorothy Johnson

Dorothy Johnson est née en 1905 dans l’Iowa et a passé son enfance dans le Montana. Rédactrice pour des magazines féminins, elle commence à vivre de sa plume dans les années 1930. Si sa carrière s'interrompt pendant la Seconde Guerre mondiale, elle publiera plusieurs de ses westerns les plus célèbres dans les années qui suivront. Elle devient secrétaire et chercheur au sein de la Montana Historical Society. Cette expérience professionnelle lui inspirera de nombreux essais et nouvelles sur l'Ouest américain. Professeur à l’université du Montana à Missoula de 1956 à 1960, elle publiera une quinzaine de livres et plus de cinquante nouvelles dont plusieurs seront adaptées au cinéma (L'Homme qui tua Liberty Valance, Un homme nommé cheval, La Colline des potences). En 1959, elle est faite membre honoraire de la tribu Blackfoot. Elle meurt en 1984. Particulièrement fière de son indépendance financière tout au long de sa vie (son bref mariage dans les années 1920 se solde par un divorce), elle rédigera pour elle-même cette épitaphe : "Dorothy Johnson, Paid in full."